Écriture Paris

 

couv majMes cahiers d'écriture : les majuscules

Le cahier CE1-CE2

Après Mes cahiers d'écriture : les minuscules, tome 1 (apprentissage, CP) et tome 2 (perfectionnement, CP-CE1), voici le troisième opus de la série : les majuscules. Il est sorti le 1er février 2019.

Vous pouvez feuilleter la totalité du cahier en cliquant ici : cahier d'écriture CE1-CE2

 

Pourquoi un cahier CE1-CE2 ?

Les majuscules cursives faisaient traditionnellement partie du programme d'apprentissage du CE1. Or, les nouveaux programmes 2016 ne mentionnent nullement l'apprentissage du tracé des majuscules cursives. Par ailleurs, le basculement du CE2 vers le cycle 2 laisse à penser qu'il est tout à fait possible d'aborder cet apprentissage à tout moment dans le cycle.

C'est pourquoi il nous a semblé pertinent de laisser les équipes pédagogiques déterminer à quel moment du cours élémentaire l'apprentissage des majuscules cursives devait avoir lieu dans le cursus de leurs élèves.

Ce cahier s'inscrit dans la continuité des deux précédents - Les minuscules, apprentissage et Les minuscules, perfectionnement. Si le choix a été fait d'utiliser les deux premiers cahiers au CP, il est peut très bien être abordé dès le tout début du CE1.

 

Un cahier d'écolier

Comme les précédents, ce cahier est en petit format - 17 x 22 cm -, parfaitement adapté, donc, à la taille d'un élève de l'école primaire. Le lignage choisi est du Seyès 2 mm, qui suivra l'élève tout au long de sa scolarité. Le lignage étant plus petit, la quantité d'écrits à produire augmente, ce qui permet un entraînement plus important. Le cahier comporte d'ailleurs 64 pages, contrairement aux précédents qui ne faisaient que 48 pages. Il me semble essentiel de veiller à ce que l'entraînement à l'écriture soit quotidien, pour que les élèves puissent véritablement automatiser le geste. En effet, quelle que soit la qualité de la méthode, un entraînement insuffisant ou irrégulier ne permet pas d'obtenir une écriture courante.

 

La tenue du crayon et la position du cahier sont rappelées sur une double page. Ces exercices peuvent être complétés par ceux disponibles sur le site compagnon. La double page suivante permet de réviser rapidement le tracé des minuscules, par familles de formes.

 

Des formes simples

Les modèles de majuscules cursives sont extrêmement variés et plus ou moins ornés selon les cas. Nous avons fait le choix de proposer des majuscules aux formes assez simples. Par exemple, ici, la lettre H, qui est l'une des plus complexes.

h

Notre modèle, tout en respectant la forme de la lettre, supprime les œilletons et limite les enroulements.

h3

 

Les modèles sont souvent présentés avec des pleins et des déliés, ce qui ne correspond plus à l'écriture actuelle.

a1a2

Nos modèles ont une coulée d'encre régulière.

a4

 

Par ailleurs, l'enroulement à la fin de la lettre est souvent gardé dans chaque mot, ce qui oblige à ajouter une attache pour la lettre suivante.

 

a3 anne

Nous avons fait le choix de dérouler la fin de la lettre, afin de permettre l'enchaînement sur la lettre suivante.

amira

 

Une double page par lettre

Les lettres majuscules sont abordées par famille de geste et par ordre de difficulté croissant. Chaque double page présente exactement la même structure, afin que l'élève n'ait aucune difficulté à se repérer dans son cahier.

 

En tout premier lieu, la lettre est abordée en capitale d'imprimerie. C'est important pour deux raisons : tout d'abord, pour que l'élève perçoive bien que, l'immense majorité du temps, la majuscule cursive ne fait que reprendre, de manière plus ornée et arrondie, la forme de la majuscule d'imprimerie. La deuxième raison est que les élèves dyspraxiques peuvent avoir beaucoup de mal à tracer les majuscules cursives. Leur forme est plus complexe que les minuscules et elles sont moins utilisées, donc leur forme est moins automatisée. Plutôt que de priver d'entraînement les élèves dyspraxiques qui ne pourraient pas tracer les majuscules d'imprimerie, il nous semble plus pertinent de leur proposer de tracer toutes les majuscules en caractères d'imprimerie. Ainsi, ces élèves ont le même support que les autres, même si la consigne est légèrement aménagée pour eux.

 

Ensuite, le cahier propose des noms propres à copier - prénom de fille, de garçon, ville, pays, puis de courtes phrases. Sur la page de droite, commence le travail en lien avec la compréhension de la langue.

 

double page maj

 

Le premier exercice consiste à ajouter les majuscules en recopiant un court texte. Pour bien repérer où ces majuscules doivent se trouver, l'élève est invité au début du cahier soit à souligner les noms propres, soit à surligner les signes de ponctuation.

L'exercice suivant, "je copie, je devine et je dessine" s'inscrit dans la directe continuité des exerices "je copie et je dessine" présents dans les deux premiers cahiers. Cette fois, le modèle est donné en écriture scripte, ce qui oblige l'élève à transposer en copiant. La petite devinette renforce le lien entre copie et sens. Cet exercice est présenté en alternance avec un autre, "je copie le bon texte", qui incite l'élève à lire finement avant de copier. En effet, les différences entre les deux textes sont parfois minimes et l'enfant ne doit copier que le texte correspondant à l'illustration.

 

bon texte

 

La page se termine par la copie d'un mot invariable. Ce mot vient d'être utilisé en contexte dans l'exercice précédent et doit maintenant être copié plusieurs fois, ce qui aide l'élève à mémoriser son orthographe.

 

invar

 

Les stratégies de copie

Trop souvent, les élèves copient les textes mot à mot, voire lettre à lettre, ce qui les ralentit, mais gêne également la compréhension. Je suis toujours stupéfaite de voir un élève de CE2 être capable de copier une phrase entière sans avoir la moindre idée de ce qu'elle raconte !

Les stratégies de copie doivent donc être travaillées explicitement. Ce cahier propose deux types d'exercices, qui peuvent bien entendu être repris avec d'autres phrases et d'autres textes choisis par l'enseignant.

Le premier exercice consiste à identifier des groupes de mots avant de copier. L'élève doit s'astreindre à ne regarder le modèle qu'une fois, à mémoriser le groupe de mots et à le copier. Pour réussir cet exercice, il est très vivement conseillé de s'aider de la voix. La meilleure manière de procéder est la suivante : dans un premier temps, l'enfant lit toute la phrase à voix haute. Il faut vérifier qu'il l'a bien comprise (les phrases données dans le cahier sont très simples, mais la procédure est la même pour des phrases plus complexes). Ensuite, il repère un groupe de mots, le relit à voix haute pour le mémoriser, puis le copie en oralisant ce qu'il écrit au fur et à mesure.

Le fait de passer par la parole est une aide importante dans l'appropriation du geste d'écriture.

strat1

Le deuxième exercice consiste tout simplement à copier un texte au dos du modèle. Ce dispositif permet à l'élève de se rendre compte du nombre de fois où il regarde le modèle, puisqu'il est à chaque fois obligé de tourner la page de son cahier. Les groupes de mots ne sont plus colorisés, ce qui fait que c'est à chacun de savoir combien de mots il peut mémoriser avant de tourner la page pour pouvoir écrire. Le modèle n'étant plus sur la page, l'enfant ne peut pas non plus vérifier l'orthographe de chaque mot au moment où il l'écrit.

Il faut donc l'inciter à procéder de la manière suivante : tout d'abord, lire le texte à voix haute et le comprendre. Puis choisir combien de mots il semble possible de mémoriser (il vaut mieux commencer par un petit groupe de mots et augmenter progressivement la quantité quand l'exercice est réussi). Une fois qu'il a relu ce groupe de mots à voix haute, l'élève doit repérer les difficultés orthographiques éventuelles : sons difficiles, lettres muettes, marques du féminin ou du pluriel, doubles lettres... Ce n'est qu'une fois qu'il sait vraiment tout ce qu'il y a à savoir sur ce groupe de mots que l'élève tourne la page et entreprend d'écrire, toujours en oralisant.

Dans les premiers temps, il est possible que l'absence du modèle inquiète les enfants et qu'ils tournent à nouveau la page pour se rassurer. Cette habitude se perdra petit à petit.

 

strat2

Je remercie tous les enseignants qui ont pris la peine de m'écrire à propos de la collection Mes cahiers d'écriture et j'espère que ce nouveau cahier, très attendu, répondra à leurs attentes.

 

 

 

Pin It